Burundi-Economie : La BRR reconnait une dépréciation de 4% mais dénonce une pénurie « artificielle » des devises

Alors que depuis plusieurs mois, il s’observe une pénurie de devises au Burundi et que des commerçants affirment avoir réduit sensiblement leurs activités, la banque de la république du Burundi (BRB) fait savoir que la pénurie de devises est artificielle.
« Les grands importateurs comme ceux du carburant et des engrais chimique ont reçu des devises nécessaires pour s’approvisionner » ; selon un expert de la Banque Centrale. Il explique que la BRB a mis sur le marché plus de 25 millions de dollars depuis le début de cette année.
Docteur Ephreim Niyongabo expert conseiller de direction à la BRB reconnait cependant une dépréciation de la monnaie burundaise de 4% sur le marché officiel de devises depuis deux ans. Il annonce que les mesures seront bientôt prises pour les changeurs qui n’appliquent pas le taux imposé par la BRB.
Sur le marché officiel des devises 100dollars américain s’échangent à 166.500 f burundais. Dans les bureaux de change des particuliers 100 dollars équivalent à plus de 250 milles fbu.
Ecoutez :Docteur Ephreim Niyongabo:

Clique pour écouter...

Publié le 15 / 07 / 2016 par

Vos Commentaires

Donnez votre commentaire sur cet article!

Attention : votre commentaire n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un l'équipe éditoriale de Bonesha FM.

Votre Nom
Votre Email
Votre Commentaire