Burundi-Economie : Les micros finances exigent une subvention pour financer l’agriculture.

A la fin d’une semaine d’exposition des micros finances organisée à Bujumbura par la Banque centrale du 18 au 20 mai à l’hôtel Panoramique, les participants se sont séparés sans qu’il ait un accord sur le financement des micros finances dans le secteur de l’agriculture.
« Nous vivons déjà une situation difficile avec un taux de recouvrement des crédits ordinaires qui a sensiblement baissé », déplorent la plupart des gestionnaires des micros finances. Les autorités de la banque centrale exhortaient les micros finances à s’engager dans le financement des projets d’agriculture, qui selon la BRB et un secteur oublié.
« Pour investir dans l’agriculture, nous devons exiger des garantis que les demandeurs de crédits n’ont pas souvent. L’Etat doit accepter de subventionner les crédits dans le secteur », exigent les ADG des micros finances.
Le constat unanime est que les micros finances se bousculent dans Bujumbura la capitale. C’est un autre problème auquel les financiers sont appelés à apporter des réponses.


Publié le 23 / 05 / 2016 par

Vos Commentaires

Donnez votre commentaire sur cet article!

Attention : votre commentaire n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un l'équipe éditoriale de Bonesha FM.

Votre Nom
Votre Email
Votre Commentaire