Burundi-Economie : la PARCEM déplore l’inaction de la cour des comptes

Le président de l’ONG locale Parole et Action pour le Réveil des consciences et de l’Evolution des Mentalités regrette que la cour des comptes ne produise pas à temps les rapports sur l’exécution du Budget. Faustin Ndikumana propose la mise en place du service national des renseignements financiers pour mieux contrôler l’utilisation de l’argent du contribuable.

Suivez Faustin Ndikumana

MP3 - 2.4 Mb
Clique pour écouter...

Publié le 23 / 12 / 2016 par

Vos Commentaires

Donnez votre commentaire sur cet article!

Attention : votre commentaire n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un l'équipe éditoriale de Bonesha FM.

Votre Nom
Votre Email
Votre Commentaire