Burundi – Education : « Cette latte qui fait peur n’a rien de diabolique »

Durant notre descente pour un reportage à l’école Stella Matutina au centre de Bujumbura sur le matériel scolaire distribué par l’UNICEF qui a créé la panique, la directrice nous accueille dans son bureau. Devant elle, cette latte :

Elle nous explique que depuis mercredi cette latte fait objet de plusieurs rumeurs, de même que d’autres matériels distribués par l’UNICEF pour permettre aux enfants défavorisés d’aller à l’école comme les autres.
La directrice parle en martelant les mots : « Nous sommes surprise qu’il y a des gens qui veulent saboter un bon projet d’accompagner la politique du gouvernement de la gratuité scolaire. Il s’agit de l’intox et de la diabolisation pour d’autres mobiles. Les rumeurs ont été propagées par des gens mal intentionnés».

Tout en minimisant le mouvement de rejet de ce matériel par ses élèves, la directrice organise depuis ce vendredi des réunions d’explications et de sensibilisation sur la bonne qualité et l’importance du matériel distribué.

Depuis mercredi 14 décembre 2016, des enfants ont commencé à casser des lattes et déchirer les cahiers distribués par l’UNICEF. Ils disaient que ce matériel est « diabolique ». Les lattes sont soupçonnées d’avoir d’autres puissances de l’usage connu.


Publié le 16 / 12 / 2016 par

Vos Commentaires

Donnez votre commentaire sur cet article!

Attention : votre commentaire n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un l'équipe éditoriale de Bonesha FM.

Votre Nom
Votre Email
Votre Commentaire