Burundi-Education : des responsables scolaires défaillants risquent des sanctions

Le ministère de l’éducation nationale de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique vient de publier une liste d’une vingtaine de directeurs d’écoles et de directeurs communaux de l’enseignement qui risquent d’être suspendus. Ils sont accusés d’avoir produits de faux rapports, procédé à des mutations après le redéploiement sans autorisation, fourni de fausses informations sur la charge horaire de certains enseignants ou changé les rapports établis par les directeurs d’écoles en vue d’exposer certains enseignants au redéploiement ou pour protéger d’autres..

Faustin Ndikumana président de l’ONG locale PARCEM félicite le ministère de l’éducation nationale pour cette mise en garde mais il demande que ces sanctions soient appliquées avec rigueur. La liste d’une vingtaine de ces directeurs a déjà été dressée. Selon PARCEM, ces responsables scolaires défaillants devraient traduits en justice.


Publié le 30 / 03 / 2017 par

Vos Commentaires

Donnez votre commentaire sur cet article!

Attention : votre commentaire n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un l'équipe éditoriale de Bonesha FM.

Votre Nom
Votre Email
Votre Commentaire