Burundi-Education : Réinscription des étudiants de la faculté des Lettres

Les étudiants de la faculté des lettres et des Sciences Humaines (FLSH) ont répondu massivement à l’appel de la direction académique pour une nouvelle inscription après leur renvoi.
Ils ont été obligés de signer un acte d’engagement stipulant que ‘’ l’étudiant s’engage à reprendre les cours tels que programmés par le décanat sans aucune autre condition et à respecter le règlement académique de l’université du Burundi’’. Cependant, les étudiants qui se sont exprimés sous couvert d’anonymat, indiquent qu’ils ne vont pas se présenter dans les auditoires car disent-ils, leurs doléances n’ont pas trouvé de réponse. Ces étudiants des filières Littérature française, étude africaine et Histoire (tous les baccalauréats) ont entamé un mouvement de grève le 21 juin 2016. Ils sont au total 1000 étudiants qui, par la suite ont été chassés des campus universitaires des le 30 juin 2016.
Ils réclament des stages pédagogiques qui sont organisés à la fin du cursus mais les autorités rectorales avaient décidé de les remplacer par une formation pédagogique qui devrait être payante. Un représentant des étudiants exprime des inquiétudes sur la valeur du diplôme qu’ils auront à la fin des études.
Le communique du Directeur des services académiques sorti 20 juillet 2016 convoque tous les étudiants de la FLSH grévistes à se faire réinscrire et à commencer les cours lundi 25 juillet 2016.
Ces derniers jours l’Universite du Burundi est secoué par des grèves répétitives des étudiants. Des revendications tantôt sur la bourse, tantôt sur l’organisation du nouveau système BMD.


Publié le 22 / 07 / 2016 par

Vos Commentaires

Donnez votre commentaire sur cet article!

Attention : votre commentaire n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un l'équipe éditoriale de Bonesha FM.

Votre Nom
Votre Email
Votre Commentaire