Burundi-Education : les étudiants des Universités publiques dénoncent la nouvelle réglementation de la bourse d’études

Les Universités publiques comptent plus de dix huit mille étudiants, la plupart de ces étudiants viennent de l’intérieur du pays et des familles démunies.
Ces étudiants estiment que cette nouvelle réglementation ne vise qu’à empêcher les enfants des pauvres à faire les études supérieures. Le décret numéro 100/ 18 du 01 février 2017 portant réorganisation du système de gestion des bourses d’études et des stages, stipule qu’un étudiant en situation de redoublement pourra demander un prêt-bourse remboursable.

Un étudiant contacté se demande comment un enfant de parents pauvres remboursera ce prêt alors qu’il lui est difficile de trouver un ticket pour aller rendre visite à ses parents. « C’est un décret de 2013 qu’on a décrié qui refait surface », déplore un étudiant. « Beaucoup d’étudiants vont vraiment abandonner l’université au lieu de contracter une dette qu’ils sont incapables de payer », a-t-il ajouté.

Selon un des délègues généraux, le gouvernement veut profiter des divisions qu’il a semées parmi les étudiants. Pour ce délégué général s’exprimant sous l’anonymat, cela n’augure rien de bon, l’étape qui suivra c’est la privatisation de toute l’université.
Tous ces étudiants invitent leurs camarades à mettre de côté les divisions et mettre en avant l’intérêt général. Ils demandent également aux députés de tout faire pour que ce décret soit annulé.


Publié le 2 / 03 / 2017 par

Vos Commentaires

Donnez votre commentaire sur cet article!

Attention : votre commentaire n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un l'équipe éditoriale de Bonesha FM.

Votre Nom
Votre Email
Votre Commentaire