Burundi-Justice : des bénéficiaires de la grâce présidentielle restent en prison, la CNIDH s’engage à aider

La Commission Nationale Indépendante des Droits de l’Homme (CNIDH) reconnait que cinq cent personnes qui devraient bénéficier de la grâce présidentielle ne sont pas sorties de leurs lieux de détention.
La grâce présidentielle concernait 2500 personnes qui avaient pour la plupart participé dans les manifestations contre le mandat contesté de Pierre Nkurunziza.

Ecouter Jean Baptiste Baribonekeza, président de la CNIDH

Clique pour écouter...

Publié le 3 / 04 / 2017 par

Vos Commentaires

Donnez votre commentaire sur cet article!

Attention : votre commentaire n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un l'équipe éditoriale de Bonesha FM.

Votre Nom
Votre Email
Votre Commentaire