Burundi : L’ABUCO exige la baisse du prix du carburant

L’Association Burundaise des Consommateurs, ABUCO en sigle, indique avoir constaté que le prix du carburant par baril a sensiblement chuté sur le marché mondial. Le président de l’ABUCO Noel Nkurunziza affirme qu’une baisse de près de 44% a déjà été enregistrée sur le marché mondial depuis l’année 2015 mais qu’il n y a pas eu d’ajustement du prix sur le marché burundais.
« Nous savons bien que le gouvernement a besoin de l’argent mais nous pensons aussi que vouloir plus sans songer au contribuable ça serait aussi un déséquilibre quelque part donc il faut que les deux parties gagnent c’est-à-dire les consommateurs et le gouvernement », précise Noel Nkurunziza.
Pour Noel Nkurunziza, la baisse du prix du carburant doit avoir un impact positif sur les produits importés et les prix de transport, ce qui profiterait aussi au consommateur.
Il demande au ministère du commerce de se pencher sur la question et revoir à la baisse le prix du carburant sur le marché local.

Clique pour écouter...

Publié le 7 / 03 / 2016 par

Vos Commentaires

Donnez votre commentaire sur cet article!

Attention : votre commentaire n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un l'équipe éditoriale de Bonesha FM.

Votre Nom
Votre Email
Votre Commentaire