Burundi : L’Assemblée Nationale entendue ; des élèves gribouilleurs libérés

6 élèves qui étaient détenus à la prison de Rmonge ont été libérés ce week-end Ils étaient accusés d’outrage à chef de l’Etat par le ministère public.
Dans la province de Rumonge 27 élèves avaient été arrêtés au cours du mois de juin. Leur libération est intervenue après l’appel au pardon par l’Assemblée Nationale en faveur de tous les enfants emprisonnés pour la même affaire.
Dans son rapport, la commission parlementaire justice et Droit de l’homme a recommandé que ces élèves soient libérés. Ils reprochent à la justice de ne pas établir la responsabilité de chaque élève, de n’avoir pas précisé les dates de la commission de l’infraction et d’avoir traité différemment les dossiers en rapport avec l’infraction.
Les organisations de défense des droits des enfants se réjouissent de cette initiative et demandent que les 11 élèves de Muramvya et de Cankuzo qui croupissent toujours en prison pour cette affaire bénéficient eux aussi de ce pardon. Elles déplorent que ces élèves aient ratés l’année scolaire.


Publié le 25 / 07 / 2016 par

Vos Commentaires

Donnez votre commentaire sur cet article!

Attention : votre commentaire n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un l'équipe éditoriale de Bonesha FM.

Votre Nom
Votre Email
Votre Commentaire