Burundi : L’Olucome attire l’attention du médiateur burundais à la crise économique engendrée par « le troisième mandat de Pierre Nkurunziza »

L’observatoire de lutte contre les malversations économiques déplore la détérioration de la situation économique au Burundi depuis le déclenchement de la crise politique au Burundi. Dans une correspondance que cette organisation a rendue publique le 28 décembre dernier, elle dénonce la hausse des prix des denrées de première nécessité comme le riz et le haricot qui passe de 800 F en 2015 à 2000Fbu en 2016.

L’Olucome parle dans sa correspondance également du taux de croissance de l’économie burundaise qui est négatif alors que le gouvernement fait tout pour prélever des impôts et des moyens sur les ressources internes très réduites. La recherche d’impôts et taxes par le gouvernement va amplifier la misère selon Gabriel Rufyiri.

L’Olucome demande au médiateur à la crise burundaise de relancer le dialogue afin de limiter la pauvreté que vit la majorité des burundais. Gabriel Rufyiri recommande à tous les acteurs politiques burundais de privilégier le dialogue au lieué de la force pour libérer le peuple burundais de cette misère sans nom.


Publié le 3 / 01 / 2017 par

Vos Commentaires

Donnez votre commentaire sur cet article!

Attention : votre commentaire n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un l'équipe éditoriale de Bonesha FM.

Votre Nom
Votre Email
Votre Commentaire