Burundi : Manque criant du papier dans des institutions étatiques

Dans différents services de l’Etat s’observe un manque du papier. Les demandeurs de services sont obligés d’amener des papiers vierges pour l’impression des documents souhaités. L’Université du Burundi figure parmi ces institutions qui connaissent de telles difficultés.
Un étudiant rencontré à une petite boutique située à l’intérieur du campus Rohero dit IPA, nous a raconté qu’il a commandé un bulletin mais il lui a été demandé lui-même du papier. « Ce qui est regrettable, nous payons une somme de 500 francs burundais pour une commande de bulletin, nous ne comprenons pas pourquoi ils n’ont pas de papiers », déplore cet étudiant. La situation est la même à la bibliothèque du campus Kiriri, un étudiant demandeur d’attestation de non redevabilité doit lui-même apporter du papier pour impression.
Des sources dignes de foi indiquent que le ministère de l’éducation, de l’enseignement supérieur et la recherche scientifique connait lui aussi ce manque de matériel de bureau. « Nous utilisons des enveloppes sacs deux ou trois fois, nous n’avons pas de papiers dans nos bureaux », se lamentent un employé sous l’anonymat.
Au ministère des Finances Désire Musharitse, porte parole de ce ministère lance la balle au camp du ministère ayant l’éducation dans ses attributions. Contacté à ce sujet, le porte parole Juma Edouard nous dit que : « Ce serait compromettant de vous livrer une information ».


Publié le 24 / 03 / 2017 par

Vos Commentaires

Donnez votre commentaire sur cet article!

Attention : votre commentaire n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un l'équipe éditoriale de Bonesha FM.

Votre Nom
Votre Email
Votre Commentaire