Burundi : ONGs et confessions religieuses sommées de se faire enregistrer à la mairie

Dans un communiqué de ce mardi 19 janvier 2017 signé par le conseil principal à la mairie Ramadhan Nkurikiye, toutes les organisations non gouvernementales (ONGs) tant nationales qu’internationales, associations sans but lucratif et les confessions religieuses agréées, œuvrant dans la ville de Bujumbura sont obligées à retirer les formulaires pour se faire enregistrer auprès des services municipaux au plus tard le 31 janvier 2017.

L’observatoire National des Élections et des Organisations pour le Progrès (ONELOP), une ONG œuvrant sur tout le territoire national dont le siège est basé à Bujumbura, son président Gilbert Bécaud Njangwa contacté par téléphone, a indiqué à la rédaction de Bonesha FM qu’il ne comprend pas pourquoi cette demande de la mairie car, selon lui, le ministère de l’intérieur et de la formation patriotique détient tous les documents nécessaires des organisations et des confessions religieuses œuvrant au Burundi. Toutefois, Gilbert Bécaud Njangwa affirme que son organisation est prête à se conformer aux exigences de la mairie.

Ce n’est pas la première fois que la mairie de Bujumbura arrête des mesures controversées. Dernièrement, en collaboration avec l’association des taxis vélos, elle a instauré des plaques pour les taxis vélos et les vélos privés, une mesure qui a été par la suite annulée par le ministère ayant le transport dans ses attributions.


Publié le 20 / 01 / 2017 par

Vos Commentaires

Donnez votre commentaire sur cet article!

Attention : votre commentaire n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un l'équipe éditoriale de Bonesha FM.

Votre Nom
Votre Email
Votre Commentaire