Burundi : plusieurs écoles paramédicales suspendues pour non respect des conditions

Des sections de soins infirmiers à l’école paramédicales salama, au groupe scolaire paramédical et à l’institut technique médical ont été récemment suspendues par le ministre de la santé et de lutte contre le sida Dr Josiane Nijimbere au cours de l’année scolaire 2017-2018. Ces écoles sont accusées de ne pas remplir les normes exigées pour dispenser un enseignement paramédical de qualité.

Le ministre a aussi suspendu, la section laboratoire dans le groupe scolaire paramédical de Bujumbura, l’école technique paramédical de Makamba au sud du pays, de l’école paramédical de KANYANA ainsi la section de laboratoire de médical Mercy institute de Mugoboka en zone Gihosha Rural.

La section d’assainissement a été aussi suspendue pour cette année scolaire par ce même ministre. Elle était dispensée dans les écoles paramédicales de Kamenge au nord de la capitale, à l’école paramédicale d’assainissement et laboratoire de Rutana au sud du pays et à l’école Mercy institute de Mugoboka.

D’après cette ordonnance ministérielle, ces écoles resteront fermées jusqu’à nouvel ordre, le temps de se conformer aux directives en rapport avec ce type d’enseignement .
Elles ne seront ouvertes qu’après avoir remplis ces conditions. Le ministre Josiane Nijimbere invite les parents des élèves régulièrement inscrits dans des classes montantes au seins de ces écoles à aller se faire inscrire dans d’autres établissements de leurs choix organisant ce type d’enseignement en conformité avec la loi.


Publié le 4 / 09 / 2017 par

Vos Commentaires

Donnez votre commentaire sur cet article!

Attention : votre commentaire n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un l'équipe éditoriale de Bonesha FM.

Votre Nom
Votre Email
Votre Commentaire