Burundi-Politique : le parti UPRONA non gouvernemental dénonce les propos du CNDD-FDD

Le porte parole du parti UPRONA non gouvernemental, Tatien Sibomana, estime que le discours tenu par le Secrétaire général du parti CNDD-FDD samedi 16 septembre 2017 cache « le cauchemar » que vit actuellement ce parti présidentiel. Il dénonce aussi les propos d’Évariste Ndayishimiye, selon lesquels son parti est prêt à opposer la force aux 228 policiers onusiens prévus dans la résolution du 2303 du Conseil de sécurité de l’ONU.
Suivez Tatien Sibomana

MP3 - 467.7 kb
Clique pour écouter...

Publié le 22 / 09 / 2017 par

Vos Commentaires

Donnez votre commentaire sur cet article!

Attention : votre commentaire n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un l'équipe éditoriale de Bonesha FM.

Votre Nom
Votre Email
Votre Commentaire