Burundi-Politique : après l’arrestation de ses membres, le parti MSD réagit

Le parti Mouvement pour la Solidarité et la Démocratisons (MSD) se dit chagriné par les arrestations en cascade opérées au sein de son camp.

Le porte-parole de ce parti, Epitace Nshimirimana, indique que le pouvoir de Bujumbura se trompe en tuant, en emprisonnant ou en intimidant les membres de son parti car, dit-il, ils n’abandonneront pas leur lutte politique.

Le 31 mai, deux membres du MSD ont été assassinés au quartier Kajaga où ils étaient détenus trois semaines durant. Depuis le début de ce mois de juin, deux autres membres sont déjà enlevés par les agents du service national de renseignement, selon toujours Nshimirimana.

Ecoutez le porte-parole du MSD

MP3 - 286.3 kb
Clique pour écouter...

Publié le 8 / 06 / 2017 par

Vos Commentaires

Donnez votre commentaire sur cet article!

Attention : votre commentaire n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un l'équipe éditoriale de Bonesha FM.

Votre Nom
Votre Email
Votre Commentaire