Burundi-Politique : le CNARED salue le rapport des experts onusiens mais condamne la position de l’UA

Dans un communiqué rendu public ce dimanche 10 septembre 2017, cette plate forme de l’opposition dénommée CNARED-Giriteka qualifie de vrai le contenu du rapport sur les droits de l’homme au Burundi dernièrement produit par les experts des Nations Unies. Ce rapport estime que les crimes contre l’humanité ont été commis au Burundi depuis avril 2015. Ces experts indiquent que ces crimes seraient commis par quelques éléments de la police, de l’armée et du service national de renseignements et appellent la Cour Pénale Internationale de La Haye à ouvrir dans l’immédiat ses enquêtes.

Le CNARED- Giriteka condamne le silence et l’inaction de l’UA. Il balaie à un revers de la main la proposition du président de la commission Paix et Sécurité de l’UA, Ismaël Chergui, qui a jugé inopportun l’ouverture des enquêtes par la CPI mais qu’il faut laisser la Cour africaine des droits l’homme s’occuper des crimes qui seraient commis au Burundi.

Selon le CNARED-Giriteka, cette déclaration de Chergui est un coup de poignard dans le dos des victimes. Cette plate forme de l’opposition demande à la CPI de ne pas prêter oreille attentive à ces propos de Chergui mais plutôt d’ouvrir des enquêtes proprement dites pour que les auteurs des crimes contre l’humanité commis au Burundi répondent de leurs actes


Publié le 11 / 09 / 2017 par

Vos Commentaires

Donnez votre commentaire sur cet article!

Attention : votre commentaire n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un l'équipe éditoriale de Bonesha FM.

Votre Nom
Votre Email
Votre Commentaire