Burundi-Rapatriement : l’administration au Nord du pays se réjouit du niveau de rapatriement des refugiés

Sur 4500 personnes ayant fuit le pays en provenance de la commune de Bugabira dans la province de Kirundo, 2000 Refugiés burundais ont déjà regagné leur colline natale selon Jean Claude Ndagijimana, conseiller technique chargé des affaires administratives et sociales. La Croix Rouge distribue les ustensiles de cuisine à ses rapatriés.

Dans la commune de Busoni de la même province, frontalière de Bugabira , plus 349 personnes sont revenus depuis le mois de janvier de cette année selon le conseiller principal de l’administrateur .Ces deux communes frontalières ont enregistrés plus de départ vers l’exil depuis la crise de 2015. Il ajoute aussi que 150 vaches qui étaient parties avec ses propriétaires, sont retournées.

A ce qui concerne l’accueil des rapatriés, une commission mixte de onze membres a été créée. Cependant, ce conseiller principal regrette qu’il n’y ait pas des bienfaiteurs qui aident dans la réintégration de ces personnes.

Même son de cloche à Muyinga, le gouverneur Aline Manirabarusha met en deux catégories ceux qui ont quitté sa province. Pour elle, un effectif de 3920 personnes avaient quitté le pays lors des manifestations de 2015, mais 2840 ont déjà rentré. D’une autre part, 3676 s’étaient refugiés dans d’autres pays suite à la famine, mais que plus 2900 personnes sont actuellement sur leur colline d’origine. Elle espère que ceux sont toujours à l’étranger vont rentrer car la province est « stable » et la récolte est également « bonne » selon elle.

Toutefois, le haut commissariat pour les réfugiés estime qu’à la fin de cette année 2017, les réfugiés burundais seraient à 500 milles. Selon cette organisation onusienne, les burundais continuent à franchir les frontières des pays limitrophes à la recherche de l’exil.


Publié le 10 / 05 / 2017 par

Vos Commentaires

Donnez votre commentaire sur cet article!

Attention : votre commentaire n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un l'équipe éditoriale de Bonesha FM.

Votre Nom
Votre Email
Votre Commentaire