Burundi : Rentrée académiques à l’UB avec beaucoup de problèmes

Les rites traditionnels d’intégration ont été organisés au campus Mutanga de l’Université du Burundi mais sur toutes les lèvres, les étudiants évoquent des problèmes auxquels ils font face. Le petit déjeuner supprimé avec le début de ce mois de février et surtout cette deuxième attaque armée dans la nuit de ce dimanche prouvent que les conditions ne sont pas favorables à l’épanouissement intellectuel. Des étudiants rencontrés nous ont dit sous couvert d’anonymat qu’ils ne dorment plus. La peur et la suspicion se sont installées dans un monde d’étudiants qui ne mangent plus à leur faim. Et puis cette peur de voir la bourse d’étude supprimée. Les étudiants qui viennent de l’intérieur, la majorité, comptent sur cette bourse pour se payer le loyer et la ration. En l’absence de la bourse, ils vont faire leurs valises et rentrer. Le retard d’un mois déjà crée un malaise qui pourrait déboucher sur un mouvement de grève. Sur le plan académique, le recteur vient de décider la suppression du Bac I, département des Littératures Anglaises et Sciences Humaines. Les professeurs quant à eux se plaignent de la suppression des annales, la cotation qui accordent des avancements de grade et des avantages pécuniaires.


Publié le 15 / 02 / 2016 par

Vos Commentaires

Donnez votre commentaire sur cet article!

Attention : votre commentaire n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un l'équipe éditoriale de Bonesha FM.

Votre Nom
Votre Email
Votre Commentaire