Burundi-Rwanda : les évêques sont préoccupés par la détérioration de la sécurité et plaident pour une assistance aux réfugiés

Les conférences épiscopales du Burundi et du Rwanda ont tenu une assemblée plénière du 20 au 23 mars à Gitega en vue de revoir la situation ecclésiale et sécuritaire, pour contribuer à la consolidation de la paix et à la réconciliation entre les deux peuples frères.

Dans un communiqué sorti après cette assemblée, les évêques de l’Église catholique du Rwanda et du Burundi se disent préoccupées par la situation sécuritaire qui prévaut dans leurs pays. Elles évoquent également « deux peuples qui sont toujours impatients de voir les relations politiques se rétablir pour faciliter la libre circulation des biens et des personnes », explique le communiqué signé conjointement par Mgr Joachim Ntahondereye, évêque de Muyinga et président des évêques catholique du Burundi, et de Mgr Philippe Rukamba, évêque de Butare et président de la conférence épiscopale du Rwanda.

« Les évêques se sont engagés à faire un plaidoyer auprès des partenaires pour avoir une assistance substantielle » assure le communiqué.
Enfin, Ils « encouragent les efforts fournis pour mettre en route le dialogue politique inter-burundais combien indispensable pour retrouver la paix et la consolider, tout en reconnaissant qu’il doit encore être rendu inclusif. »

Outre les relations entre les deux pays voisins, l’Association des conférences des ordinaires du Burundi et du Rwanda note plusieurs défis en rapport avec la reforme du procès de nullité de mariage. Elles déplorent notamment la carence du personnel formé et le manque des tribunaux constitués.


Publié le 31 / 03 / 2017 par

Vos Commentaires

Donnez votre commentaire sur cet article!

Attention : votre commentaire n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un l'équipe éditoriale de Bonesha FM.

Votre Nom
Votre Email
Votre Commentaire