Burundi-Solidarité : le gouvernement compte prendre en charge les soins de santé de plus de 4500 vulnérables

A partir de juin 2017 ,le gouvernement du Burundi via le ministère de la solidarité nationale,du genre et des droits de la personne humaine va prendre en charge les soins de santé de plus 4500 vulnérables dont 3000 milles personnes âgées et 1500 ménages plus vulnérables .Le secrétariat exécutif permanent de la commission nationale de protection sociale (CNPS) a précisé que ce programme va s’étendre sur une année.

Pour les 3000 personnes âgées, le gouvernement a choisi 66 personnes plus âgées et plus vulnérables par province « .Le gouvernement a déjà rendu disponible une enveloppe de plus de 95 millions de fbu pour acheter des cartes d’assistance maladie qui permettront à ces vulnérables de se faire soigner dans des structures sanitaires à la base »a affirmé Michel Nyabenda le représentant du (CNPS).

Concernant des cas de maladies graves qui nécessitent un transfert dans des grands hôpitaux locaux, le gouvernement va aussi prendre en charge le frais liés au déplacement, aux consultations, aux examens et à l’hospitalisation.

Les soins de santé de 1500 ménages choisis dans les provinces de Muramvya ,kirundo et Muyinga seront financés par la croix rouge Burundi et l’organisation MEMISA à l’ordre de 80 millions de fbu via des mutuelles de santé communautaire en collaboration avec le gouvernement du Burundi .Les critères de sélection sont les personnes âgées incapables de travailler, les veufs ou veuves, les handicapés, les orphelins, les enfants de la rue et les rapatriés non réinsérés selon toujours Michel Nyabenda.

Plus de 445 000 mille personnes de plus de 65 ans ont été recensées dans tout le pays, le représentant de la commission nationale chargée de la protection sociale a fait savoir que le gouvernement ne pourrait pas prendre en charge les soins de santé de toutes ces personnes âgées par manque de moyens financiers. Michel Nyabenda a promis toutefois que quand le financement sera disponible le chiffre du bénéficiaire sera revu à la hausse. L’idéal est de couvrir tout le pays dans la prise en charge des vulnérables a-t-il souligné.


Publié le 11 / 05 / 2017 par

Vos Commentaires

Donnez votre commentaire sur cet article!

Attention : votre commentaire n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un l'équipe éditoriale de Bonesha FM.

Votre Nom
Votre Email
Votre Commentaire