Burundi- TIC : Le président burundais lance officiellement la télévision numérique

Le Président Pierre Nkurunziza a inauguré ce lundi 19 décembre 2016 les infrastructures de la télévision numérique érigées dans les enceintes du siège de la Radio Télévision Nationale du Burundi (RTNB). « Le projet a été lancé le 21 janvier 2014 et le rendez-vous qui était attendu au 17 juin 2015 a été retardé à cause des vicissitudes du moment », a regretté le président burundais.
Présentant ses excuses, il a rappelé que mieux vaut tard que jamais en exprimant ses vifs remerciements aux partenaires techniques et financiers en particulier la Chine qui a accordé au Burundi une aide non remboursable de soixante milliards de dollar.

Le numéro un burundais se réjouit de l’aide chinoise dans la mise en œuvre de la politique de son pays dans le développement des TIC.
L’événement a été une occasion pour le chargé d’affaire et ambassadeur ai de la Chine au Burundi de rappel les principaux axes de la coopération sino- burundaise. En plus des TIC, la Chine aide le Burundi dans les domaines de l’énergie (construction de la centrale hydroélectrique de Rubarazi), construction du palais présidentielle, santé, éducation et agriculture.
Le chargé d’affaire annonce que son pays se prépare à envoyer 5000 tonnes de céréales au Burundi dans les prochains mois et que leur appui dans la riziculture pourrait permettre pour les prochaines années de faire passer la production du simple au triple. Cette coopération qui, dit-il, s’inscrit dans le renforcement des capacités du Burundi à s’autofinancer et dure plus d’un demi siècle.
L’Office National des Télécommunications (ONATEL) et la RTNB ont cheminé ensemble dans ce processus qui se veut progressif comme l’a expliqué le Président Nkurunziza. Dans un premier temps à Bujumbura et ses environs, puis la distribution des décodeurs va se poursuivre progressivement à l‘intérieur du pays.
Le passage de l’analogique au numérique est exécuté parallèlement au projet métropolitain à fibre optique dont les travaux ont avancé à pas de tortue. Les compagnies chinoise Startimes et Huawei prennent le devant dans la numérisation des radios et des télévisions au Burundi.


Publié le 19 / 12 / 2016 par

Vos Commentaires

Donnez votre commentaire sur cet article!

Attention : votre commentaire n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un l'équipe éditoriale de Bonesha FM.

Votre Nom
Votre Email
Votre Commentaire