Burundi-UE: Bujumbura a pu contourner les sanctions de l’UE, selon le ministre Nyamitwe

Le ministre burundais des affaires étrangères, Alain Aimé Nyamitwe, indique que le Burundi a adopté une stratégie, en se ralliant avec les pays qui sont souvent accusés de violer le droit de l’homme comme la Russie et la Chine. « Ces derniers nous montrent comment passer à côté les pièges de l’UE », déclare ministre Nyamitwe. Il a profité de l’occasion pour annoncer qu’actuellement les relations sont bonnes entre Bruxelles et Burundi mais qu’elles restent tendues entre le Burundi et l’UE.
Cependant, Alain Aimé Nyamitwe confirme que l’UE continue à aider le pays dans les domaines de la santé, électricité et autres. Pascal Barandagiye, ministre de l’intérieur, a expliqué que le génocide, les questions des droits de l’homme, les armes chimiques sont souvent utilisés par les pays de l’UE pour se débarrasser des autorités de certains pays. Il affirme que ce plan a été voué à l’échec au Burundi car, selon lui, la main de Dieu est au-dessus du Burundi.

Ces deux ministres l’ont dit lors des questions orales à l’hémicycle de Kigobe devant les élus du peuple. D’autres invités à répondre aux questions des députés, étaient le ministre ayant le droit de l’homme dans ces attributions ainsi que celui de la Justice.


Publié le 28 / 06 / 2017 par

Vos Commentaires

Donnez votre commentaire sur cet article!

Attention : votre commentaire n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un l'équipe éditoriale de Bonesha FM.

Votre Nom
Votre Email
Votre Commentaire