Burundi : Une année après le début des manifestations, la police donne le bilan des violences

La police burundaise a dressé ce mardi un bilan après une année de contestation du troisième mandat contesté du président Nkurunziza. Selon le porte parole de la police, 374 civils ont été tués et 368 autres blessés, 77 policiers sont morts lors des manifestations et les affrontements qui ont suivi, 367 ont été blessés.
Pierre Nkurikiye confirme par ailleurs que 59 policiers sont emprisonnés pour des fautes commises, 38 révoqués et huit enlevés par des « insurgés ».
Ce bilan de la police diffère largement des bilans fournis par des associations de défense des droits de l’homme à l’instar de l’Approdh qui affirme que plus de six cents personnes ont été tuées ces onze derniers mois.
Le porte parole de la police explique que certains rapports sont manipulés pour des mobiles politiques.
« Tout dépend de la manière dont ces bilans ont été élaborés et les faits constatés, surtout de la motivation politique de certains bilans. C’est normal donc qu’il y ait une discordance » dit Mr Nkurikiye.

Clique pour écouter...

Publié le 4 / 05 / 2016 par

Vos Commentaires

Donnez votre commentaire sur cet article!

Attention : votre commentaire n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un l'équipe éditoriale de Bonesha FM.

Votre Nom
Votre Email
Votre Commentaire