Burundi- Unicef : 58 ٪ des enfants de moins de 5 ans souffrent de la malnutrition chronique

La malnutrition constitue un problème de santé majeur au Burundi. Selon une enquête démographique et de la santé réalisée en 2013 par l’Unicef en collaboration avec le gouvernement burundais, au moins 58 ٪ des enfants de moins de 5 ans souffrent de la malnutrition chronique et plus de 5 ٪ souffrent de la malnutrition aigue. L’organisation internationale des droits de l’enfant précise que la malnutrition chronique des enfants a des conséquences néfastes sur le développement cognitif des enfants et partant sur les forces vives de la nation.
Cette malnutrition des enfants de moins de 5 ans est due à la faible performance de la production agricole et aux pratiques alimentaires de la population dont plus 67٪ vivent en dessous du seuil de pauvreté selon une enquête récente sur les indicateurs de base du bien être.
Une enquête récente effectuée par le ministère de la santé et de lutte contre le sida comme base de données pour un système de surveillance nationale de la nutrition démontre que la situation de la malnutrition est critique au niveau national. La malnutrition chronique est quasi généralisée dans tout le pays, toutes les provinces à l’exception de la mairie de Bujumbura affichent un taux de prévalence de malnutrition chronique de plus de 50٪. La situation est alarmante dans les provinces de Ngozi (71٪ ) et karuzi (68٪ ).
L’unicef souligne que la sous-alimentation est un facteur de risque de plus 28 ٪ de décès en Afrique par an. Le Burundi a besoin de plus de 24 millions de dollars américains par an pour baisser de 14 ٪ le taux de malnutrition chronique et ainsi éviter ce mal à 113 mille enfants chaque année.


Publié le 28 / 07 / 2016 par

Vos Commentaires

Donnez votre commentaire sur cet article!

Attention : votre commentaire n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un l'équipe éditoriale de Bonesha FM.

Votre Nom
Votre Email
Votre Commentaire