Burundi : assassinats, tortures et arrestations; SOS - torture alerte

L’ONG SOS - torture a recensé cette semaine du 02 au 09 juillet 2016, quatre cas d’assassinats dans différentes localités de la commune Mugamba, deux autres personnes ont été grièvement blessées par des policiers. Selon le rapport, la police a attaqué un groupe de personnes qui étaient dans un bar de la place. Des policiers en patrouille étaient à la recherche d’un certain Janvier soupçonné d’être parmi les rebelles qui opèrent à Mugamba au sud du pays. SOS - torture évoque aussi la torture qu’a subie un citoyen de Mugamba après son arrestation. Cet homme porte toujours des traces de torture.
Le rapport fait état de la mort d’un employé des services secrets burundais qui répondait au nom de Savin Nahindavyi. Son épouse l’a témoigné.
Le rapport de SOS - torture revient aussi sur les cas "d’arrestations arbitraires". Le cas le plus « inquiétant » est celui d’un magistrat du Tribunal de Grande Instance à Kirundo. Selon ce rapport, ce magistrat serait victime d’un dossier qu’il avait traité contrairement à la volonté de quelques autorités.
SOS - torture indique que 37 personnes au total ont été arrêtées au cours de cette semaine dans différentes localités du pays. Au centre ville de Bujumbura, la police y a opéré au cours de la même semaine des rafles. Des mendiants et des vendeurs ambulants ont été arrêtés.


Publié le 11 / 07 / 2016 par

Vos Commentaires

Donnez votre commentaire sur cet article!

Attention : votre commentaire n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un l'équipe éditoriale de Bonesha FM.

Votre Nom
Votre Email
Votre Commentaire