Burundi-carburant : le ministre de l’énergie et des mines suspend trois stations

Après une visite sur les différentes stations-service de la mairie de Bujumbura, le ministère de l’énergie et des mines a sorti un communiqué de presse ce 14 juin 2017 dans lequel il annonce la suspension de trois stations.

Le ministre explique que ces stations-service sont irrégulières. Il évoque des irrégularités liées à la distribution du carburant ; notamment la distribution du carburant dans des bidons sans aucune autorisation des instances habilitées. Il suspend les stations qui ont des stocks clandestins des produits pétroliers, soit dans des bureaux des gérants ou aux alentours de la station. Le manque du matériel nécessaire de jaugeage et les pancartes d’orientation (fermée ou ouverte) sont à l’origine de cette suspension.

Suite à ces données, les stations MOGAS Kigobe, MOGAS Nyakabiga et Kigobe City Oil seront momentanément fermées pour une période de 7 jours à partir du 15juin. « Les stations qui ne disposent pas de pancartes d’orientation et du dispositif du jaugeage sont appelées à s’en procurer le plus rapidement possible au plus tard le 25 juin 2017 », indique le communiqué.

Côme Manirakiza interpelle les stations-service à tout mettre en œuvre pour disponibiliser les produits pétroliers. Les bidons ou les fûts contenant du carburant devront désormais porter après usage le nom de la station ainsi que le nom et le numéro de téléphone du pompiste. Il autorise également la distribution du carburant jusqu’à 21 heures. Les mesures du ministre de l’énergie et mines interviennent après celles qui avaient été prises le 8 juin 2017 pour faire face à la pénurie du carburant.


Publié le 15 / 06 / 2017 par

Vos Commentaires

Donnez votre commentaire sur cet article!

Attention : votre commentaire n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un l'équipe éditoriale de Bonesha FM.

Votre Nom
Votre Email
Votre Commentaire