Burundi –Droits de l’homme : Bujumbura reconnait la véracité du dernier rapport de la CNIDH

Dans une conférence de presse animée vendredi 14 juillet 2017, le porte-parole du gouvernement a confirmé le contenu du dernier rapport de la CNIDH, la commission Nationale Indépendante des Droits de l’Homme.. « Le rapport de la CNIDH reflète la réalité » ; a dit le porte parole du gouvernement Philippe Nzobonariba. Le rapport précisait l’identité des personnes torturées et parfois l’identité des tortionnaires.

Philippe Nzobonariba a expliqué que les responsables ont été arrêtés. Il a aussi ajouté que le rapport de la CNIDH s’inscrit dans la logique du gouvernement de protéger ses citoyens en décourageant toute forme de violation des droits de l’homme.
Devant les élus du peuple, le président de la CNIDH a demandé au gouvernement burundais de ne pas continuer à nier les faits réels de violations de droits de l’homme. Cette commission nationale en charge des droits de l’homme affirme avoir recensé en 2016, plus de 300 personnes tuées, plus de 60 cas de tortures et plus de 1700 cas d’arrestation arbitraire.

Après la présentation de ce rapport édition 2016, certains élus du peuple issus du parti présidentiel ont contesté le contenu estimant qu’il contient des informations « erronées ». Pour Jean Baptiste Baribonekeza, président de la CNIDH, le gouvernement devrait plutôt punir sévèrement les auteurs des actes de violations des droits de l’homme. Pour redorer son image le Burundi doit faire des efforts pour honorer ses engagements en matière de respect et de protection des droits de l’homme.


Publié le 17 / 07 / 2017 par

Vos Commentaires

Donnez votre commentaire sur cet article!

Attention : votre commentaire n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un l'équipe éditoriale de Bonesha FM.

Votre Nom
Votre Email
Votre Commentaire