Burundi-droits de l’homme : tous les pays appellent à l’arrêt des violations des droits de l’homme et au dialogue inclusif, déclare Gabriel RUFYIRI

Au cours de la 35ème session du conseil des droits de l’homme des Nations unies qui se tient depuis ce mercredi 13 juin 2017 , à Genève ,plus de 30 pays dont l’Ouganda, la Tanzanie, le soudan, la Russie et la Chine ont lancé un appel vibrant au gouvernement de Bujumbura de mettre fin aux cas de violations des droits de l’homme .
L’activiste des droits de l’homme Gabriel Rufyiri qui participe à ces assises en tant qu’observateur, affirment que tous les pays qui se sont exprimés ont reconnu des cas de violations des droits de l’homme au Burundi et ont demandé à Bujumbura de punir sévèrement les auteurs.
La Commission Nationale Indépendante des Droits de l’Homme CNIDH réclame l’annulation du projet de loi autorisant des fouilles perquisition nocturnes. Pour les participants, la solution à la crise burundaise ne pourra venir que d’un dialogue inclusif entre les différents protagonistes, précise Gabriel RUFYIRI.
Ecoutez Gabriel RUFYIRI

Clique pour écouter...

Publié le 15 / 06 / 2017 par

Vos Commentaires

Donnez votre commentaire sur cet article!

Attention : votre commentaire n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un l'équipe éditoriale de Bonesha FM.

Votre Nom
Votre Email
Votre Commentaire