Burundi–Economie : le ministère des finances publie la liste des produits vivriers à exonérer

Dans une ordonnance ministérielle sortie ce lundi 15 mai, le ministère des finances et de la privatisation donne une liste de six produits vivriers exonérés des droits de douanes, de la taxe sur la valeur ajoutée et de la redevance administrative durant la période allant du 27 avril au 27 juillet 2017.Il s’agit du riz, du haricot, du manioc, de la farine de manioc, de la farine de mais et des graines mais.

Le ministère des finances et de la privatisation Domitien Ndihokubwayo appelle le commissaire Général de l’OBR à veiller à la mise en application de cette ordonnance jusqu’au 27 juillet 2017. Pour certains habitants de la capitale Bujumbura rencontrés ,cette mesure pourra alléger la souffrance des burundais qui faisaient face aux prix exorbitants des produits vivriers alors que leur pouvoir d’achat est très bat .Ils demandent aux institutions concernées de veiller à la mise en application de cette mesure craignant ainsi la spéculation de certains commerçants mal intentionnés qui chercheraient de grosses bénéfices .

Les élus du peuple avaient voté à l’unanimité le 17 février 2017 une loi portant exonération de certains produits vivriers après avoir constaté que la famine fait rage dans la quasi-totalité des provinces du Burundi entre autre dans les provinces du Nord,de l’Ouest et de l’Est du Burundi suite à la diminution de la récolte à hauteur de 50% .
Le chef de l’Etat Pierre Nkurunziza a promulgué cette loi le 27 avril 2017 .
Dans l’entre temps, une organisation internationale chargée de coordonner les aides humanitaires OCHA, avait déclaré au début de l’année 2017, que plus 1/3 de la population burundaise soit plus de trois millions nécessite une aide humanitaire dont un million étaient en danger de mort en cas de non- assistance urgente.


Publié le 16 / 05 / 2017 par

Vos Commentaires

Donnez votre commentaire sur cet article!

Attention : votre commentaire n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un l'équipe éditoriale de Bonesha FM.

Votre Nom
Votre Email
Votre Commentaire