Burundi-Education : les étudiants de l’INSP résistent aux intimidations

Le Directeur Général de l’Institut National de la Santé Publique n’est pas parvenu à convaincre ses étudiants déterminés à entrer dans le mouvement de grève lundi le 17 avril 2017. Il les avait réunis ce vendredi dans la grande salle de l’INSP Ce vendredi 14 avril 2017 pour tenter de les dissuader.

Selon le directeur général de l’INSP Docteur Pierre Claver Kazihise ces étudiants s’exposent aux sanctions comme leurs collègues de l’Université du Burundi. Le DG n’a pas réussi. Les étudiants sont restés catégoriques : il n’y aura pas de cours à partir de lundi conformément à leur préavis de grève qui expire ce vendredi 14 avril 2017.

Ils rejoignent leurs camarades de l’Université du Burundi en grève depuis deux semaines. Ces étudiants de l’INSP avaient, eux aussi, adressé au chef de l’état une correspondance au chef de l’Etat pour réclamer l’annulation du décret instituant le système de prêt-bourse.

Des étudiants de l’INSP nous ont confié que le DG de l’INSP avait tenté de les intimider au cours de la réunion. Ils ont résisté et affirment qu’ils ne comptent pas retourner dans les auditoires aussi longtemps que le problème ne sera pas résolu.


Publié le 14 / 04 / 2017 par

Vos Commentaires

Donnez votre commentaire sur cet article!

Attention : votre commentaire n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un l'équipe éditoriale de Bonesha FM.

Votre Nom
Votre Email
Votre Commentaire