Burundi-Emploi : des jeunes diplômés chômeurs inquiets des appels d’offre exigeant l’expérience professionnelle

Les jeunes diplômés en quête de l’emploi se disent préoccupés par le fait que beaucoup d’institutions qui lancent des appels d’offre exigent d’expérience professionnelle. « C’est vraiment choquant de voir que différentes institutions, sociétés et ONG qui font des appels d’offre exigent d’expérience professionnelle, "Comment peut-on acquérir de l’expérience si on n’a pas encore travaillé ?", se lamentent certains jeunes chômeurs contactés.

Ces jeunes demandent aux employeurs d’exiger de l’expérience pour seulement des postes de responsabilités et au cas où c’est nécessaire de prévoir des formations aux nouvelles recrues.

Ils se sont exprimés dans une conférence débat organisée en mairie de Bujumbura ce samedi 12 août 2017 par l’association WID à l’endroit des représentants des jeunes et des étudiants sur le thème " l’éducation pour tous, clé du développement durable ".
Cette association qui milite pour l’amélioration des conditions de vie de la femme a demandé à l’Etat d’offrir des stages professionnels aux jeunes diplômés pour qu’ils puissent acquérir de l’expérience.

La présidente de cette association Marlène Kubwayo a toutefois conseillé aux jeunes de se regrouper en petites associations pour faire de petits projets de création d’emploi. Le gouvernement n’est plus à mesure de donner de l’emploi à tous les jeunes burundais qui terminent leurs études, a t-elle souligné.


Publié le 14 / 08 / 2017 par

Vos Commentaires

Donnez votre commentaire sur cet article!

Attention : votre commentaire n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un l'équipe éditoriale de Bonesha FM.

Votre Nom
Votre Email
Votre Commentaire