Burundi-Justice : confirmation de la détention de l’activiste des droits de l’homme Germain Rukuki

La décision a été prise ce jeudi dans l’après du 17 août 2017 par le tribunal de grande instance de Ntahangwa ,48 heures après que la chambre de conseil de ce tribunal ait mise en délibérée cette affaire.

Au cours de son itinérance à la prison de Ngozi, le TGI Ntahangwa a accusé cet ancien employé de l’association Action Chrétienne contre la Torture (ACAT) Burundi d’atteinte à la sûreté intérieure de l’Etat .Il est accusé également de travailler avec « des envoyés des organisations qui ont sorti des rapports qui ternissent à tort l’image du Burundi.»

Germain Rukuki a été arrêté le 13 juillet 2017 par les agents du service national de renseignement à son domicile situé au quartier 6 en zone Ngagara commune Ntahangwa au nord de la capitale Bujumbura.

Il a passé deux semaines au cachot de la documentation avant d’être transféré à la prison de Ngozi où il est détenu jusqu’à présent. Ses avocats dénoncent cette décision qu’ils qualifient d’injuste. Ils font savoir qu’ils vont faire appel dès qu’ils seront signifiés de la confirmation du maintient en détention de leur client.


Publié le 18 / 08 / 2017 par

Vos Commentaires

Donnez votre commentaire sur cet article!

Attention : votre commentaire n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un l'équipe éditoriale de Bonesha FM.

Votre Nom
Votre Email
Votre Commentaire