Burundi –justice : confirmation de la détention préventive de 4 étudiants

Le tribunal de grande instance de la commune Mukaza a confirmé la détention préventive de quatre des cinq étudiants de l’université du Burundi ce mercredi 19 avril 2017. Ces derniers avaient comparu ce mercredi devant les juges du tribunal de grande instance de Mukaza en mairie de Bujumbura. Ces quatre étudiants ont été conduits dans la prison centrale de Mpimba après l’audience publique.
Ils sont accusés par les autorités de l’université du Burundi de jeter les bases d’un mouvement insurrectionnel d’étudiants. Huit autres délégués de classe à l’université du Burundi ont été chassés des campus par le rectorat. Ces mesures ont été prises après que la majorité des délégués de l’université du Burundi ait adressée un préavis de grève au chef de l’Etat Pierre Nkurunziza et aux autorités de l’université du Burundi. Ces délégués protestaient contre le nouveau décret supprimant la bourse simple octroyée aux étudiants et instituant le nouveau système de prêt-bourse.
Les étudiants regrettent ce qu’ils appellent mesures musclées contre leur représentant après l’envoi de ce préavis de grève aux autorités concernées. Les étudiants contactés par la rédaction de la radio Bonesha fm déplorent que certains de leurs camarades croupissent dans la prison centrale de Mpimba. Quelques-uns sont portés disparus depuis des semaines, au moment où d’autres ont été expulsés des campus universitaires, regrettent ces étudiants.
Dans un communiqué sorti ce vendredi 21 avril, le Recteur de l’université du Burundi lance un avertissement « un étudiant qui ne se présentera dans son auditoire lundi 24 avril à 8 h pile , se sera exclu lui-même de l’année académique 2016 -2017 » a souligné le recteur Banyankimbona Gaspard


Publié le 21 / 04 / 2017 par

Vos Commentaires

Donnez votre commentaire sur cet article!

Attention : votre commentaire n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un l'équipe éditoriale de Bonesha FM.

Votre Nom
Votre Email
Votre Commentaire