Burundi : la mesure de détaxation des vivres originaires de l’EAC toujours pas appliquée

La population attend toujours la mise en application de la mesure visant la détaxation des produits vivriers originaires des pays de la communauté Est africaine. Le décret y relatif a été promulgué par le président Nkurunziza en date du 27 avril 2017 selon des sources à la présidence de la République du Burundi.

Toutefois, trois semaines après, ce décret n’est toujours pas appliqué .Le ministère ayant le commerce dans ses attributions n’a pas sorti une ordonnance précisant les denrées alimentaires qui ne seront pas taxées. Cette mesure avait été proposée par l’assemblée nationale pour parier à la famine qui sévit au Burundi. Beaucoup de personnes parmi la population de province Cibitoke, Bubanza ,kirundo ,muyinga,kayanza ,Ngozi, Makamba ,Rumonge ,karusi et Ruyigi sont frappées de la famine.

Le gouvernement n’a pas encore indiqué, les motifs de ce retard dans la mise en application de ce décret alors que cette mesure devrait durer une période de trois mois à compter depuis la date de sa promulgation. L’Association Burundaise des consommateurs ABUCO et l’OLUCOME n’ont cessé de lancer un cri d’alarme pour que cette mesure soit mise en application en fin de soulager la population. Ainsi donc, sur les marchés, les prix de tous les produits sensibles, le haricot, le riz, le mais, et la farine de blé et du manioc ont sensiblement augmenté.


Publié le 10 / 05 / 2017 par

Vos Commentaires

Donnez votre commentaire sur cet article!

Attention : votre commentaire n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un l'équipe éditoriale de Bonesha FM.

Votre Nom
Votre Email
Votre Commentaire