Burundi : le facilitateur Benjamin Mkapa désavoué par l’opposition réunie au sein du CNARED

La plate forme de l’opposition burundaise en exil a déclaré ce lundi 12 décembre 2016 qu’il ne reconnait plus William Benjamin Mkapa comme facilitateur dans le conflit Burundais. Le président de ce conseil Dr Jean Minani vient d’adresser une correspondance au facilitateur dans le conflit burundais pour récuser sa facilitation. A l’origine de ce désaveu, Benjamin Mkapa est accusé « d’avoir pris parti en faveur de la violation de la constitution Burundaise et des accords d’Arusha par le président Nkurunziza.
De ce fait, le CNARED –GIRETEKA reproche à Benjamin Mkapa d’avoir nié la nature du conflit qui mine le Burundi depuis avril 2015. Le président du CNARED rappelle à William Benjamin Mkapa « qu’avec cette négation de la nature du conflit Burundais, il a implicitement jeté l’éponge à sa mission de facilitateur ». Son geste est interprété par ce conseil comme une façon de refuser au peuple Burundais le droit de revendiquer ses droits.
Dans une conférence de presse tenue vendredi 9 décembre 2016 au terme de sa visite de deux jours au Burundi, Mkapa a reconnu la légitimité du troisième mandat du président Nkurunziza. L’ex président Tanzanien a aussi traité « de fous » tous ce qui contestent l’élection du président Pierre Nkurunziza en 2015. Ces déclarations ont sonnées comme un coup de massue au dos des burundais qui avaient placé tout leur confiance à la résolution pacifique de la crise Burundaise.

Du coté du gouvernement burundais, la position du Cnared ne va pas toucher l’avancement du dialogue inter burundais. Selon le conseiller principal en communication à la présidence Willy Nyamitwe , « cette plate forme n’a jamais été une des parties au dialogue car elle n’est pas reconnue par la loi ».


Publié le 13 / 12 / 2016 par

Vos Commentaires

Donnez votre commentaire sur cet article!

Attention : votre commentaire n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un l'équipe éditoriale de Bonesha FM.

Votre Nom
Votre Email
Votre Commentaire