Burundi: le gouvernement profite des salaires de l’Amisom pour s’approvisionner en carburant

Selon la Radio France Internationale, le gouvernement burundais aurait déjà passé une commande des produits pétroliers pour une somme de 12 millions de dollars prélevée sur 23 millions d’euros qui viennent d’être débloqués par l’UE, ce qui lui permettra de souffler au moins un mois.

Ces salaires viennent d’être versés au moment où le gouvernement de Bujumbura était confronté aux problèmes relatifs au manque criant des produits pétroliers suite au manque de devises.

Après plus d’une année que l’UE avait gelé les salaires des militaires burundais participant à la mission de maintien de la paix en Somalie, elle vient de débloquer une bagatelle de 23 millions d’euros, il y a une semaine.

C’est après un long bras de fer qui avait opposé l’UE et le gouvernement de Bujumbura sur la voie de transit de ces salaires. Le gouvernement burundais voulait qu’ils soient directement versés sur les comptes de l’Etat et l’UE, elle, exigeait que ces soldes passent par une institution financière privée afin qu’elles soient versées en totalité aux militaires.

Finalement, les deux parties ont trouvé un terrain d’entente. Ces soldes passeront sur les comptes de ces militaires ouverts à la banque commerciale du Burundi (BANCOBU) et le gouvernement ne prélèvera plus les 20% qu’il retenait auparavant.


Publié le 24 / 05 / 2017 par

Vos Commentaires

Donnez votre commentaire sur cet article!

Attention : votre commentaire n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un l'équipe éditoriale de Bonesha FM.

Votre Nom
Votre Email
Votre Commentaire