Burundi-politique : Le parti UPRONA non gouvernemental accuse la médiation de traîner les pieds

La médiation dans la crise burundaise semblait à un certain moment dormir, déplore le porte –parole de l’UPRONA non gouvernemental. Pour Tatien Sibomana, la médiation n’a pas été suffisamment engagée pour contraindre le gouvernement de Bujumbura à se rendre à Arusha pour le dialogue sans poser de conditions préalables surtout que c’est l’une des grandes parties en conflit.
Cependant, Sibomana se réjouit que la médiation se soit ressaisie depuis un certain temps. « Nous disposons d’ailleurs des informations sûres selon lesquelles, le médiateur Museveni et le facilitateur Mkapa, comptent venir au Burundi très prochainement avec un seul objectif « contraindre le président Pierre Nkurunziza à aller au dialogue d’Arusha sans aucune condition ».
Ecoutez le porte -parole de l’UPRONA non gouvernemental Tatien Sibomana

MP3 - 6.8 Mb
Clique pour écouter...

Publié le 30 / 06 / 2017 par

Vos Commentaires

Donnez votre commentaire sur cet article!

Attention : votre commentaire n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un l'équipe éditoriale de Bonesha FM.

Votre Nom
Votre Email
Votre Commentaire