Burundi-politique : la CNDI remet son rapport définitif au chef d’Etat

Dans son communiqué de presse du 12 mai 2017, la commission Nationale du Dialogue Inter burundais indique avoir remis le rapport final au Président de la République des activités qu’elle avait commencé le 23 octobre 2015.
Selon ce communiqué, le rapport adressé au président Pierre Nkurunziza comprend 86 pages qui résument les différents points de vue de 26.000 personnes ayant pris la parole au cours de séances de dialogue.
Cette commission avance l’amendement de la constitution comme proposition dominante des consultés. L’amendement de la constitution interviendrait « pour actualiser, améliorer, assouplir ou durcir certaines dispositions de l’actuelle constitution », rassure le président de la CNDI.
Dans ce rapport, les Burundais que la CNDI dit avoir consultés se convergent majoritairement sur la suppression des mandats présidentiels mais le rapport ne nie pas qu’une partie non négligeable de personnes intervenues soutiennent que la limite des mandats présidentiels constitue le principe démocratique.
La commission fait également état des personnes qui ont soulevé les mauvaises conditions de vie dues à la pauvreté et le chômage comme facteur principal de l’instabilité politique et de l’insécurité. Il ajoute que d’autres ont évoqué la séparation des pouvoirs et du respect des droits de l’homme.
Monseigneur Justin Nzoyisaba conclut qu’il reste persuadé qu’ils ont fourni des éléments nécessaires et utiles et défend son rapport qu’il n’émane pas d’un sondage fictif.


Publié le 12 / 05 / 2017 par

Vos Commentaires

Donnez votre commentaire sur cet article!

Attention : votre commentaire n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un l'équipe éditoriale de Bonesha FM.

Votre Nom
Votre Email
Votre Commentaire