Burundi-politique : le 1er vice-président de la République dénonce la manipulation du personnel des Nations Unies et demande son remplacement

Au cours d’une visite dans le site des déplacés de Bugendana, le 1er vice président de la République a déclaré que le staff des Nations Unies au Burundi est manipulé par des politiciens burundais qui veulent conquérir le pouvoir par des manœuvres « dilatoires ».
Pour le numéro deux burundais, les problèmes qui assaillent le Burundi sont provoqués par des étrangers en particulier le personnel des Nations au Burundi.

Pour Gaston Sindimwo, le staff des Nations Unies au Burundi envoie des rapports biaisés à leur chef hiérarchique. « C’est pourquoi nous allons demander au secrétaire général des Nations Unies Antonio Gutteres de remplacer tout son staff à Bujumbura, nous voulons repartir sur de nouvelle bases », a indiqué Gaston Sindimwo devant les déplacés du site de Bugendana.

Au début de cette semaine du 6 au 10 mars, le conseillé spécial des Nations Unies pour la prévention du génocide Adama Dieng a alerté les Nations sur le risque d’un génocide au BURUNDI. Adama Dieng demande aux Nations Unies de s’impliquer davantage pour éviter le pire. Ces inquiétudes ont été exprimées à maintes reprises dans des rapports des Nations Unies sur le Burundi.Cependant, Bujumbura qualifie de mensonger tout ces rapports.


Publié le 10 / 03 / 2017 par

Vos Commentaires

Donnez votre commentaire sur cet article!

Attention : votre commentaire n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un l'équipe éditoriale de Bonesha FM.

Votre Nom
Votre Email
Votre Commentaire