Burundi-Politique : le maire de ville de Bujumbura empêche la tenue d’une conférence de presse de la coalition Amizero y’Abarundi

Dans une lettre du maire de la ville Freddy Mponimpa adressée au président du groupe parlementaire de la coalition Amizero y’Abarundi jeudi 08 juin 2017, il est strictement interdit de tenir la conférence de presse envisagée pour ce vendredi 09 juin 2017.

Au nom de la coalition Pierre Célestin Ndikumana avait adressé une demande d’autorisation pour animer une conférence de presse. Celle-ci devrait se tenir à la maison de la presse sise en commune Mukaza de la mairie de Bujumbura.
Dans sa réponse, le maire explique que la coalition n’a plus de personnalité juridique. « La coalition a été juste été autorisée pour les élections 2015, après elle n’a plus raison d’être » ; précise Freddy Mbonimpa membre du parti au pouvoir.

A la tête de la coalition, l’ancien chef rebelle FNL Rwasa Agathon devenu deuxième vice-président de l’Assemblée Nationale. Il se plaint, depuis plusieurs mois des arrestations, dit-il, dont font objet ses militants et s’inquiète pour sa propre sécurité.

Après les élections de 2010 dont il avait contesté les résultats, Rwasa Agathon avait disparu pour vivre caché pendant trois ans. Il est réapparu pour participer aux élections de 2015. Dans des contestations, il a accepté d’entrer à l’Assemblé nationale. Rwasa Agathon n’a plus de parti politique. Son parti a été récupéré par Jacques Bigirimana qui l’avait rejoint à la rébellion à la veille de la signature des accords de cessez-le-feu.


Publié le 9 / 06 / 2017 par

Vos Commentaires

Donnez votre commentaire sur cet article!

Attention : votre commentaire n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un l'équipe éditoriale de Bonesha FM.

Votre Nom
Votre Email
Votre Commentaire