Burundi : près de la moitié de la population a attrapé le paludisme au cours des 8 derniers mois

Dans une conférence de presse animée ce jeudi 1 septembre 2016, le porte parole du ministère de la santé et de lutte contre le sida a indiqué que plus de 4 millions de personnes ont attrapé la malaria dans tout le pays dans une période de huit mois de cette année 2016. Parmi eux, 2500 patients sont morts à cause de la malaria.
Selon Dr Thaddée Ndikumana, cette maladie s’est beaucoup amplifiée cette année suite aux personnes qui refusent d’aller vers les structures de soins et d’autres font de l’automédication. Selon le porte parole du ministère de la santé, au cours du mois d’août, le nombre de patients qui souffraient du paludisme à commencer à diminuer.
Ils affirment que la chute des cas de palu serait liée aux mesures prises pour redresser la situation. C’est entre autres la disponibilité des médicaments anti- paludéens dans les hôpitaux et centres de santé. Des sites avancés ont été créés pour faciliter l’accès des populations aux soins de santé. Les médicaments d’urgence pour les premiers soins contre la malaria sont donnés gratuitement.
Dans la même conférence de presse, le porte parole du ministère de la santé et de lutte contre le sida a précisé que d’autres mesures visant à faire face à cette maladie ont été prises. Le ministère va procéder à la distribution de moustiquaires imprégnées d’insecticides dans les écoles à régime d’internats et aux camps militaires d’ici les mois de novembre- décembre.
C’est au cours de cette période qu’on assiste à une recrudescence des cas des personnes souffrant du paludisme.


Publié le 2 / 09 / 2016 par

Vos Commentaires

Donnez votre commentaire sur cet article!

Attention : votre commentaire n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un l'équipe éditoriale de Bonesha FM.

Votre Nom
Votre Email
Votre Commentaire