Burundi : un homme, une femme ; une obligation qui ne sera pas respectée, selon le représentant de la communauté islamique

« Le coran autorise aux musulmans d’épouser plus d’une femme jusqu’à quatre et la religion c’est notre première loi », dit le Cheikh Harouna Nkunduwiga représentant de la Communauté Islamique du Burundi. Il réagissait au lancement de la campagne contre la polygamie mardi 18 juillet 2017 par le ministre de l’intérieur.

Le leader musulman Cheikh Nkunduwiga fait également remarquer que même la loi burundais régissant la famille ne fixe pas le nombre de femmes pour un homme. Cependant, à l’Etat Civil aucun homme n’a le droit de faire enregistrer plus d’une femme.

Ecoutez Cheikh Harouna Nkunduwiga:

Clique pour écouter...

Publié le 19 / 07 / 2017 par

Vos Commentaires

Donnez votre commentaire sur cet article!

Attention : votre commentaire n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un l'équipe éditoriale de Bonesha FM.

Votre Nom
Votre Email
Votre Commentaire