Bururi /Rumonge : des écoles font face à d’énormes défis au lendemain de la rentrée scolaire

D’après le directeur du lycée Matana(sud), cette école enregistre des effectifs très élevés dans les classes post fondamentales surtout en 3ème et 7ème . Beaucoup d’élèves ont été orientés à cette école mais ne peuvent pas trouver de places à l’internat. L’école manque de beaucoup de nouveaux matelas et de lits. Le directeur de cette école indique également que le matériel didactique pour la classe de troisième n’est pas encore disponible.

Il affirme par ailleurs que cet établissement n’a pas encore obtenu des subsides pour cette année. L’école a des arriérées de plus de 50 millions de non francs pour les fournisseurs de l’année passée. Il craint qu’il n’ait pas de fournisseurs pour cette année. Plusieurs écoles rencontrent les mêmes problèmes.

E n général, les écoles de Bururi ont aussi besoin de 130 nouveaux enseignants au primaire et au secondaire. Dans cette province, beaucoup d’écoles à régime d’internant n’ont pas encore eu des subsides pour la restauration des élèves.
La province scolaire de Rumonge voisine à Bururi a besoin également de 900 nouveaux enseignants et des bancs pupitres. Adrier Sabushimike, directeur provincial de l’enseignement indique néanmoins que les livres des enseignants pour le post fondamentale sont disponibles mais attend toujours ceux des élèves.

Dans tout le pays, la rentrée scolaire pour les écoles publiques a eu lieu ce lundi 26 septembre 2016. La nouveauté pour cette année est que les élèves ayant échoués au concours de fin du premier cycle fondamental et au test de 10ème ne sont pas autorisés à reprendre l’année. Le ministère de l’éducation les considère comme des autodidactes. Ils auront cependant le droit à refaire le test cette année et ceux qui le voudront vont s’orienter dans les écoles professionnelles, selon la ministre janviere Ndirahisha.


Publié le 27 / 09 / 2016 par

Vos Commentaires

Donnez votre commentaire sur cet article!

Attention : votre commentaire n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un l'équipe éditoriale de Bonesha FM.

Votre Nom
Votre Email
Votre Commentaire