Bururi: certains candidats sous officiers en formation grognent contre leur remplacement

Des sources dans les rangs des candidats se trouvant à l’école des sous officiers de Bururi disent qu’une nouvelle liste de nouveaux candidats sous officiers a été affichée ce mercredi 28 décembre 2016.Certains qui avaient commencé la formation ont été retiré des nouvelles listes sans explication. Ils affirment que des camions militaires les ont embarqués vers leur province d’origine juste après.
D’après ceux qui ont été rayé de la liste, ils disent qu’ils ont été remplacés par d’autres qui selon eux pourraient n’avoir même pas passé le test de sélection. D’autres affirment qu’il y a des candidats qui avaient obtenu de meilleurs résultats que d’autres qui ont été également remplacés .Selon ces candidats sous officiers exclu de la formation, les responsables de l’école des sous officiers de Bururi n’ont pas voulu précisé les motifs de ce remplacement.
Le porte parole de l’armée colonel Gaspard Baratuza a indiqué à la Radio Bonesha que ces remplacements ont été opérés après des réclamations.« Des irrégularités ont été observées pendant la saisie des résultats du test d’entrée à l’école des sous officiers et celles- ci sont entrain d’être corrigées. Ce qui explique ces remplacements ». a dit Gaspard Baratuza.
L’école des sous officiers de Bururi a 360 candidats recrutés dans tout le pays à raison de 60 % hutu et 40 % tutsi. Colonel Gaspard Baratuza dit que ces cotas visent le respect des équilibres ethniques prévues par la constitution et les accords d’Arusha .Le porte parole de l’armée indique également que 109 candidats officiers ont été déjà recrutés à l’institut des cadres militaires( ISCAM) .Le recrutement des militaires de rang quant se trouve à la phase de saisie des résultats.


Publié le 29 / 12 / 2016 par

Vos Commentaires

Donnez votre commentaire sur cet article!

Attention : votre commentaire n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un l'équipe éditoriale de Bonesha FM.

Votre Nom
Votre Email
Votre Commentaire