Bururi : un jeune détenu depuis une semaine au cachot de la police libéré

Jules Bangirinama a été libéré ce samedi après une semaine de détention au cahot de la police de Bururi . Selon des sources proches de sa famille, il a été arrêté sur injonction du gouverneur de la province de Bururi Christian Nkurunziza.
Ce jeune homme serait accusé par les autorités provinciales de « travailler avec l’organisation internationale de migration (OIM) pour créer une rébellion ». Des sources en provenance du parquet de la république à Bururi disent que son dossier est vide. Les responsables administratives qui ont demandé qu’il soit arrêté n’ont pas fournit des charges contre lui.
Selon des sources proches de l’antenne de croix rouge à Bururi, Jules Bangirinama avait été chargé de collecter des perches pour la construction de 100 maisons des vulnérables dans les communes de Songa et Bururi province de BURURI.
La tâche ne lui a pas été facile puisqu’il a dû payer une amende de 100 milles francs bu après avoir acheté ce bois à des habitants de la commune Songa .L’office burundais pour la protection de l’environnement OBPE à Bururi accusait ce jeune homme d’avoir coupé ces arbres sans être autorisé par cet office.
Des sources proches de jules Bangirinama disent « qu’il aurait été relâché depuis samedi 3 novembre 2016. Toutefois, il aurait reçu l’ordre de ne pas quitter le chef lieu de Bururi sans l’autorisation du gouverneur de la province de Bururi ».


Publié le 5 / 12 / 2016 par

Vos Commentaires

Donnez votre commentaire sur cet article!

Attention : votre commentaire n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un l'équipe éditoriale de Bonesha FM.

Votre Nom
Votre Email
Votre Commentaire