Buyengero : la population fatiguée par la hausse des taxes de l’ordre de 150 %

Des habitants disent qu’un régime de banane qui payait une taxe de 200 francs burundais est passé à 500 francs burundais, de même qu’un panier de patates douces. La taxe communale sur le petit bétail comme les poules, les chèvres et moutons a passé de 500 francs à 800 francs.
Des personnes contactées au chef-lieu de la commune Buyengero se lamentent contre le poids des taxes communales qui ont augmenté jusqu’à plus de 150 % par rapport aux anciens tarifs.
Ces habitants demandent que ces taxes soient revues en baisse. Ils affirment qu’actuellement la population fait face à une extrême pauvreté pour supporter cette hausse des taxes sur les produits agricoles qu’elle vend les jours du marché. Les familles de faibles revenus disent qu’elles sont affectées par ces taxes exorbitantes alors qu’elles vendent leur maigre production agricole pour se procurer d’autres produits qu’elles ont besoins.
Selon le conseiller technique de l’administrateur chargé du développement dans cette commune, le conseil communal n’a fait qu’appliquer la nouvelle loi portant reforme de la fiscalité communale au Burundi.
Laurent Nduwayo affirme que cette loi a été promulguée en 2016 en révision de la loi de 1989 qui était obsolète. Ce conseiller technique en charge du développement dit que cette loi n’est pas un fardeau à la population à voir le niveau des prix sur les marchés.


Publié le 1 / 03 / 2017 par

Vos Commentaires

Donnez votre commentaire sur cet article!

Attention : votre commentaire n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un l'équipe éditoriale de Bonesha FM.

Votre Nom
Votre Email
Votre Commentaire