Buyenzi : manque répétitif d’électricité perturbe les activités des techniciens

Des soudeurs, des mécaniciens, des coiffeurs et des commerçants de lait se lamentent de la carence du courant électrique pendant la journée. Ces usagers d’électricité disent qu’ils travaillent à perte. Nous observons au moins un manque d’électricité de 8heures par jour. Un soudeur dit « avant de venir au travail, je téléphone d’abord pour savoir s’il y a du courant. On peut en avoir mais subitement, une coupure survient. Le travail que je faisais une journée, maintenant je le fais dans deux ou trois jours » déplore-t-il. Beaucoup de fois, ils font recours à l’usage des groupes électrogènes, cela augmente la main d’œuvre mais les patrons n’acceptent pas facilement, indique un autre soudeur.
Des vendeurs de lait déplorent ce manque du courant. Ils indiquent qu’ils recourent aux glaçons. Ces commerçants disent que leurs produits sont périssables en cas de manque d’électricité. Ces usagers d’électricité disent qu’il est difficile de nourrir leurs familles. Ils demandent à la REGIDESO de donner la lumière si c’est le délestage en cours. Les coupures répétitives d’électricité s’observent dans plusieurs quartiers de la capitale.


Publié le 22 / 09 / 2016 par

Vos Commentaires

Donnez votre commentaire sur cet article!

Attention : votre commentaire n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un l'équipe éditoriale de Bonesha FM.

Votre Nom
Votre Email
Votre Commentaire