Bwiza : Le délestage paralyse les activités nécessitant de l’électricité

Des vendeurs des produits périssables comme le lait, la viande, les poissons et les propriétaires des restaurants à la 3eme avenue jusqu’à la 8 éme de la zone Bwiza, commune Mukaza au centre de la capitale s’inquiètent du manque à gagner énorme enregistré à cause dû au délestage. Ils affirment qu’ils obtiennent du courant de la Regideso une heure par journée.

Certains exploitants des cafétérias font savoir qu’ils ont déjà réduit la quantité du lait à la suite de ce problème .Un commerçant du lait contacté par la radio Bonesha a déclaré que « avant le délestage ,je vendais 70 litres par jours ,mais actuellement je vends à peine 20 litres .Nos clients ne viennent plus acheter du lait comme au paravant puisque ce produit est souvent détérioré s’il n’est pas conservé au frigos ».

D’autres commerçants de vivres nécessitants la conservation dans des chambres froides disent qu’ils ont acheté des groupes électrogènes pour tenter de contourner cette pénurie d’électricité mais ils se heurtent au manque du carburant. Ces commerçants disent qu’ils encaissent des pertes énormes liées au déficit énergétique. Ils demandent à la Regideso de l’équité lors du délestage.


Publié le 27 / 06 / 2017 par

Vos Commentaires

Donnez votre commentaire sur cet article!

Attention : votre commentaire n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un l'équipe éditoriale de Bonesha FM.

Votre Nom
Votre Email
Votre Commentaire