CIBITOKE : Un défenseur des droits de l’homme dénonce des intimidations dont il a été victime

Le président de l’association volontaire pour la défense des droits du prisonnier s’est présenté ce mercredi 1er juin 2016 au bureau de la police situé en zone Cibitoke. Jean Pierre Ninteretse avait été arrêté ce lundi lors d’une fouille perquisition de la police à Cibitoke. Son matériel de travail et les textes réglementaires de son association ont été saisis. La police l’a conduit au cachot de la zone Cibitoke où il a passé 24h.
L’officier de police judiciaire l’a informé ce mercredi matin que son dossier n’a pas été classé sans suite. La police pourra le convoquer de nouveau en cas de besoins. Ce défenseur des droits des prisonniers avait été arrêté quand il tentait d’intervenir en faveurs de mineurs appréhendés par la police en zone Cibitoke pour non port des cartes d’identité. Il était accusé d’usurpation de pouvoir par la police.
Jean Pierre Ninteretse dénonce ce comportement des forces de l’ordre qui malmènent les défenseurs des droits de l’homme. Selon lui, certains membres de ce corps pensent que les activités des défenseurs des droits de l’homme sont là pour saboter l’action du gouvernement. Il lance un appelle aux autorités pour faciliter les actions des organisations de la société civile et affirme que leur mission est d’épauler le gouvernement.


Publié le 1 / 06 / 2016 par

Vos Commentaires

Donnez votre commentaire sur cet article!

Attention : votre commentaire n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un l'équipe éditoriale de Bonesha FM.

Votre Nom
Votre Email
Votre Commentaire